top of page

Question au Gouvernement - Aide Alimentaire


Question d'Actualité au Gouvernement :

Monsieur Jean-Christophe COMBE, Ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées répond sur le sujet de l'aide alimentaire :


Une enveloppe complémentaire de 55 millions d'euros a été délpoyée au début de l'automne pour l'ensemble des associations, soit une multiplication par deux des crédits initialement prévus pour l'ensemble de l'année.


La création d'un nouveau fonds pour une aide alimentaire durable inscrit dans le projet de loi de finances 2023 et doté de 60 millions d'euros permettra de soutenir des achats de produits frais pour les 4 millions de bénéficiaires des associations.


Le maintien de la tarification sociale des repas aux CROUS à 1€ pour les étudiants boursiers et précaires, et à 3,30€ pour tous les autres étudiants ;


La hausse de 4 % des bourses sur critères sociaux à la rentrée 2022, le versement d’une aide exceptionnelle de 100€ à plus d’1,5 million d’étudiants, ainsi que la revalorisation des APL de 3,5 % et le gel des loyers dans les résidences étudiantes.


Dans le Jura grâce à leurs bénévoles dévoués la banque alimentaire et les 48 centres d’aide alimentaire ont distribué près de 1 130 tonnes de denrées alimentaires d’une valeur totale d’environ 4 millions d’euros l’année dernière. Celles-ci proviennent de collectes de nourritures réalisées auprès d’entreprises commerciales, de producteurs locaux, ainsi que des achats effectués par les structures elles-mêmes. Les associations fonctionnent essentiellement grâce à l’engagement des bénévoles.


Près de 15 000 personnes bénéficient de l’aide alimentaire dans le Jura principalement des familles avec enfants. Les deux tiers sont accueillies dans des centres situés dans les villes principales.


En milieu rural, les personnes susceptibles de bénéficier de l’aide alimentaire sont accueillies dans les lieux de distribution d’une vingtaine d’autres communes du département.


Depuis 2020, les subventions de l’État sont plus importantes et représentent la moitié des subventions reçues par les associations. L’Union européenne, les acteurs publics régionaux, départementaux et locaux ont également renforcé leur aide. Les dons des entreprises et des particuliers ont doublé. En ces années de crise, les ressources des structures ont fortement augmenté (+ 36 %) pour répondre à une fréquentation accrue des centres de distribution.

Comentarios


Articles récents
Archives
bottom of page