A propos de Louis Pasteur et des vins du Jura !

La France est l'un des plus grands producteurs de vin et l'un des plus grands exportateurs. Le vignoble du Jura, voisin la Bourgogne, se distingue des autres régions viticoles par ses spécialités inimitables, au premier rang desquelles le vin jaune et le vin de paille.

Les travaux de Louis Pasteur sur les fermentations de ces vins du Jura ont été déterminants dans son œuvre immense.

En faisant reculer l’empirisme lors des vinifications, il a fait évoluer la pensée scientifique en émettant l’hypothèse que les micro-organismes peuvent également affecter l’homme et l’animal. Ce qui le guidera plus tard à produire des vaccins.

Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin, bienfaiteur de la viticulture française et de l’humanité entière .

« Le vin, affirmait-il, est la plus saine et la plus hygiénique des boissons. »


Aujourd’hui, s’il ne faut pas banaliser la consommation d’alcool et nous en sommes tous bien d’accord, d’ailleurs souvent engagés aux côtés des associations de lutte contre l’alcoologie, il convient d'avoir un jugement plus nuancé sur la consommation de vin.


Avec ses effets vasodilatateurs, anti-agrégants et antioxydants, le vin a d’indéniables vertus pour la santé.

C’est ce que révèlent de nombreux articles de la littérature scientifique mondiale de ces dernières années ! A condition de le déguster à petites doses...

Une consommation excessive de vin est dangereuse, et si personne ne conteste les dégâts de l’alcoolisme, ce qui compte en termes de toxicité, c'est la quantité d'alcool bue.

En effet l’OMS, l’organisation mondiale de la santé considère qu’au-delà de deux verres de 10 centilitres par jour pour une femme, trois verres pour un homme, les effets négatifs l’emportent sur les effets positifs.


La prévention passe par la communication, l’éducation et l'information plus que par l'interdiction ou la répression.

Alors soutenons nos viticulteurs et nos vins de France, et comme le dit la chanson trinquons bien, mais buvons peu !


Crédit photo vins du Jura LeFigaro.fr

Articles récents
Archives