Des ravages importants causés par les attaques de scolytes

Lors de notre rencontre annuelle le président Michel Bourgeois et les membres de l’association des communes forestières du Jura nous ont alerté sur les ravages importants causés par les attaques de scolytes dans notre département.

Amplifiée par le contexte de changements climatiques et de sécheresses, l’épidémie progresse rapidement.

Des mesures urgentes et exceptionnelles sont nécessaires face à l'importance de cette crise qui impacte très fortement les marchés du bois et la filière concernée mais aussi les paysages et les écosystèmes. Dans le Jura le volume de bois scolyté est estimé à 31 384 mètres cubes. En première ligne les plantations d’épicéas sont totalement touchées, ce qui invite à repenser les politiques forestières qui favorisent les peuplements en monoculture d’une seule essence.

Pour limiter l'expansion de ce fléau la seule alternative est l’élimination rapide des bois touchés, des opérations exceptionnelles de coupes et travaux sont réalisées, et encadrées par l'ONF dans les forêts publiques. Le problème du renouvellement se pose : que planter?

Concernant l’avenir de l’ONF le récent rapport ministériel confirme le bien fondé du régime forestier dans ses grandes composantes actuelles et souligne la grande qualité des agents de l’ONF, leur engagement et leur compétence technique au service de la gestion durable des forêts et de la prévention des risques naturels. Il contribuera à la préparation du prochain contrat de l’ONF et à la mise en œuvre des orientations retenues par l’Etat.


Dans le Jura la saison des lactaires va bientôt commencer. Depuis plusieurs années la cueillette sauvage et massive cause de nombreux désagréments.

L’association des communes forestières et les collectivités expérimentent cette année une récolte organisée par une filière officielle après avoir signé une convention avec un acheteur français. A partir du 5 septembre, il est possible pour les habitants riverains d’obtenir une carte personnelle de ramasseur de lactaires, sur laquelle sera apposée leur photo. Les champignons cueillis seront ensuite déposés dans un point de collecte, le jour même et payés au prix du cours quotidien qui devrait varier de 2 à 6 € le kilo.

Autant de sujets importants qui feront l’objet d’un travail d’échanges avec le ministère de l’agriculture et l’INRA pour les scolytes.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales