Adoption par le parlement européen de la directive droit d'auteur.

Adoption par le parlement européen de la directive droit d’auteur, alors que le scrutin s'annonçait serré, la directive défendue depuis deux ans par l'eurodéputé Axel Voss, a été adoptée à une large majorité par le Parlement européen à Strasbourg.

C’est une excellente nouvelle pour la presse en particulier régionale comme dans le Jura où certains journaux auxquels nous sommes très attachés, parce qu'ils constituent un lien de communication majeur entre les territoires, doivent envisager des restructurations et des suppressions de postes de journaliste.

La presse est un pilier essentiel de notre démocratie, cher à notre pays des droits de l'homme il était temps d’en préserver le pluralisme et la diversité aujourd'hui menacés par les GAFAM.

L'ère numérique a complètement bouleversé le modèle économique du monde de l'information. Aujourd'hui, ce sont les grandes plateformes comme Facebook ou Google qui aspirent l'essentiel des richesses créées, alors qu'elles ne produisent aucun contenu intellectuel, ne rémunèrent aucun journaliste et ne consentent aucun investissement pour faire tourner une salle de rédaction.


Les véritables acteurs du travail journalistique, éditeurs et agences de presse, eux, voient fondre leur chiffre d'affaires à cause de la dispersion gratuite du fruit de leur travail.


Il est donc urgent d'assurer un partage équitable entre les GAFAM et les médias.

La voix de la France a porté, celle de notre Ministre de la culture et celle de Patrick Mignola mon collègue député de Savoye aux côtés duquel j’avais relayé à la tribune dans l’hémicycle l’ appel lancé en décembre dernier par neuf agences de presse européenne, dont l'AFP.

Articles récents
Archives