Un amendement pour prendre en compte le risque dépendance


Il est minuit trente et nous venons de voter un amendement pour adapter le cadre constitutionnel à l’identification d’un risque dépendance dans la protection civile, conformément au souhait du Président de la République de mieux prendre en charge le vieillissement de la société, qui n’a plus jamais fait l’objet de l’attention des politiques depuis la création de l’APA par Paulette Guinchard-Kunstler en 2002.


Plus des deux-tiers des Français jugent insatisfaisante la prise en charge du vieillissement et seraient favorables à la création d'un "5ème risque" dédié à son financement public. Les oppositions ont voté contre.

Articles récents
Archives