top of page

Mon action en faveur du centre hospitalier Jura Sud

À propos de la manifestation hier à Lons le Saunier : sur la situation de l’hôpital, mon travail n’est pas dans la rue mais j’agis pour lui en plus haut lieu depuis que je suis élue.


J’ai rencontré François Braun le ministre de la santé qui va répondre à la lettre du maire de Lons le Saunier.


Le ministre a demandé par l’intermédiaire du directeur général de l’ARS BFC, Jean-Jacques COIPLET, au centre hospitalier wifi Jura Sud de déployer une équipe paramédicale de médecine d’urgence (EPMU), opérationnelle sur le site hospitalier de Champagnole au 1er mars 2023.

La mise en place de cette EPMU permettra de garantir un temps d’intervention rapide, ainsi que la prise en charge des personnes le nécessitant, par un infirmier diplômé d’Etat et un ambulancier, formés à l’urgence, dans l’attente de l’arrivée du SMUR.

Ces initiatives menées sous l’impulsion de l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté (ARS BFC) sont actuellement en cours de déploiement, dans le Haut Jura, afin d’apporter des solutions aux difficultés d’accès aux soins urgents.


D’autres EPMU devraient d’ailleurs se déployer en d’autres points du territoire départemental et régional.

Il n’est pas question de fermer cette ligne de SMUR, mais on manque de médecins !

Aujourd’hui certains semblent découvrir qu’on manque de médecins alors que depuis trente ans les politiques menées ont décidé de ne plus en former suffisamment et n’ont pas su anticiper les départs en retraites.

Ce fut une grosse bêtise que nous payons aujourd’hui.

Notre majorité a pris le problème à bras le corps en supprimant le numerus clausus depuis quatre ans maintenant, mais il faut dix ans pour former un médecin.


Concernant l’hôpital de Lons le Saunier je regrette qu’il soit dénigré tous les jours. J’ai beaucoup de respect pour les soignants, les médecins et les chirurgiens qui y travaillent et le président du conseil de surveillance le maire de Lons le Saunier devrait mettre en avant les réussites de notre hôpital et de ses équipes.

Même s'il n'est pas question de passer sous silence le malaise actuel du personnel hospitalier il faut souligner la mobilisation, la compétence, la responsabilité de tous les acteurs de notre système de santé et reconnaître l’engagement permanent des hospitaliers qui permettent à la population d’être bien soignée à l’hôpital de Lons le Saunier.


Ce n’est pas en étant sans cesse négatif sur l’hôpital que nous encouragerons les Jurassiens à se faire soigner dans le Jura et à y faire venir des internes et des jeunes médecins!


Pour ma part je défends avec détermination notre hôpital et le groupement hospitalier Jura Sud. J’ai obtenu auprès d’Olivier Veran alors ministre de la santé, des moyens comme jamais ils n’en ont eus: Reprise de la dette abyssale 7M€ par an depuis cinq ans, en 2022 investissement de 80M€ pour le groupement jospitalier Jura Sud, de 33M€ pour l’hôpital de Lons le Saunier.

Nous avons revalorisé les salaires avec le Ségur de la santé, ce qui n’avait pas été fait depuis longtemps et payé les heures supplémentaires.


J’ai aussi l’engagement du ministre de la santé de mettre à l’étude un projet de construction d’un hôpital neuf à Lons le Saunier, donc j’invite ceux qui le dévalorisent sans cesse à le soutenir et à démontrer notre confiance dans la capacité de notre GHT à devenir un pôle de santé au rayonnement d’excellence.


Opmerkingen


Articles récents
Archives
bottom of page