Covid-19 Le risque d’une seconde vague

«Le risque d’une seconde vague, qui ruinerait les efforts et les sacrifices consentis au cours de ces 8 semaines, est un risque sérieux, qui nous impose de procéder avec prudence».

Dans un discours responsable, complet, clair et détaillé, le premier ministre Édouard Philippe a présenté la stratégie nationale du plan de déconfinement.

Il s'appuie sur trois grands principes :

✅ Protéger ✅ Tester ✅ Isoler

Il sera progressif et adapté aux réalités locales, un travail de concertation et d'adaptation sera mis en place.

Deux catégories de département seront déterminées en fonction de la circulation du virus : les verts, où les limitations seront moins strictes, et les rouges, où elles perdureront.

Réouverture des commerces le 11 mai, port du masque obligatoire dans les transports, circulation sans attestation à partir du 11 mai, sauf déplacements à plus de 100 km du domicile, réouverture des écoles primaires et maternelles à compter du 11 mai, sur la base du volontariat, collèges à partir du 18 mai (6e et 5e en premier) autant de mesures qui nous mèneront prudemment vers un retour à la vie normale.

L’Etat prendra en charge la moitié du prix des masques pour les collectivités locales.

Un cadre national est posé, une déclinaison locale est nécessaire.

Elle s’adaptera aux évolutions de l’épidémie, à l’expérience que nous ferons remonter du terrain. Sa réussite repose sur la responsabilité de chaque citoyen.

« Ceux qui aiment et servent la France doivent être à la hauteur. Un peu trop d’insouciance et l’épidémie repart. Un peu trop de prudence et le pays s’enfonce. » C’est tous ensemble comme le veulent les Français que nous parviendrons à surmonter l’épreuve!

Articles récents
Archives