Pour une école inclusive


Nous avons voté dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2019 une modification dans le recrutement des AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), ce qui va permettre d’accélérer le plan de transformation des contrats aidés précaires en emplois pérennes.

Désormais, les accompagnants des élèves en situation de handicap, les AESH, auront un vrai métier.

Dès la rentrée 2019, ils se verront proposer des CDD de trois ans renouvelables une fois, avec un CDI à la clé au bout de six ans.

Actuellement, ils disposent d'un contrat d'un an renouvelable 6 à 8 fois, avant de se voir proposer, éventuellement, un CDI. Nous avons souhaité améliorer cette situation instable et insatisfaisante avec un contrat de travail beaucoup plus valorisant.

Ces accompagnants bénéficieront d'une formation de 60 heures annuelles.

Une équipe de plusieurs AESH "référents" sera créée dans chaque département pour apporter aux autres AESH un appui dans l'accompagnement des élèves.

En parallèle, une vaste concertation est menée par le gouvernement "Ensemble pour une école inclusive".

Pour atteindre cet objectif, une vaste concertation a été engagée depuis octobre 2018, réunissant tous les partenaires. Leurs propositions seront remises le 11 février 2019 à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale ainsi qu'à Sophie Cluzel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, lors du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

Articles récents
Archives