Diables bleus et Loi de programmation militaire 2019-2025

Ce matin, à Rye j'étais aux côtés du Maire et de l'ancien Maire pour accueillir l'Assemblée générale de l'Amicale des Diables bleus du Jura présidée par le Président régional Robert Feuvrier en présence des Officiers sous officiers, Présidents des Associations porte-drapeaux du Directeur de l'ONAC et de nombreux Chasseurs.


Comme je l'ai rappelé l'Amicale des Diables bleus tient une place de premier ordre dans notre département par le nombre de ses adhérents, par sa présence fidèle aux commémorations et par son dévouement auprès de la jeunesse et du grand public en faveur du devoir de mémoire. Depuis 85 ans elle fait vivre les valeurs de l'esprit "chasseur" l'esprit d'équipe cher au Maréchal Lyautey, la fraternité et la solidarité dans le dévouement absolu à la Nation.


Les bataillons de Chasseurs ont toujours compté de nombreux Jurassiens. Bataillons d'élite, ils ont été de tous les rendez vous de l'histoire militaire de la France, durant la Grande guerre, la seconde guerre mondiale, en Algérie, dans les Balkans, en Afrique, en Afghanistan et aujourd'hui sur tous théâtres lointains des opérations extérieures.


Les Chasseurs concourent aussi efficacement au dispositif Sentinelle en appui aux forces de l'ordre pour assurer la sécurisation des manifestations et des lieux publics et nous pouvons leur être reconnaissants de nous protéger de nouvelles attaques meurtrières.


Alors que nous allons débattre et voter la loi de programmation militaire dans les prochaines semaines j'en ai présenté les grandes lignes.


La Loi de programmation relance l'effort de défense et de sécurité nationale, alors qu'il faut bien le reconnaître l'Armée, aussi bien ses hommes que les matériels souffrent de carences depuis des années. Elle confirme l'engagement du Président de la République de porter le budget de La Défense à 2% du PIB d'ici 2025.


Les crédits budgétaires en nette hausse, de 1, 8milliard en 2018 visent à donner aux Armées les moyens de remplir leurs missions de manière soutenable et durable et de préparer l'avenir dans un environnement géopolitique instable et incertain.


Une attention particulière sera portée aux femmes et aux hommes pour améliorer leur protection avec par exemple de nouvelles tenues, des gilets pare-balles dernier standard, des treillis ignifugés, de nouveaux casques, une meilleure préparation opérationnelle, un soutien de proximité. Florence Parly est déterminée à améliorer la vie des Militaires. La Ministre des Armées veut " une loi à hauteur d'homme, pour redonner du souffle" à notre Défense.


Le renouvellement des capacités opérationnelles était une demande récurrente des Armées.


Elles seront enfin entendues. Les manques du passé seront comblés et l'avenir préparé par une modernisation de pointe des équipements aussi bien dans l'Armée de terre, que dans la Marine ou l'Armée de l'Air.


Enfin cette loi que nous allons voter est un engagement pour l'autonomie stratégique de la France, pour faire face aux défis du futur, avec des moyens accrus pour la recherche, l'innovation, le renseignement et la lutte dans le cyber espace.


Elle prend le parti de la Cooperation de l'Europe et de l'émergence d' une stratégie européenne.


Le Chasseurs se sont montrés particulièrement concernés et intéressés, ils fondent beaucoup d'espoir dans cette nouvelle loi de programmation militaire.

Articles récents
Archives