Questions au gouvernement : à propos du Nutri-score et des fromages

Julien Denormandie ministre de l’agriculture estime que le Nutri-score doit être revu en particulier pour les fromages qui sont à 90% classés en D ou E (...) ce qui les place dans les produits à éviter.


J’ai déjà relayé les inquiétudes des producteurs de #Comté qui redoutent l'impact du Nutri-score sur leur produit.


Ce logo est en effet totalement inadapté au Comté car il ne reconnaît pas les qualités nutritionnelles en protéines, les minéraux et oligo-éléments de notre roi des fromages. Julien Denormandie dénonce la méthode de calcul du Nutri-score et demande que soit revue totalement la méthodologie.

Il annonce aussi comme promis , la réforme de l’assurance récolte qui prendra corps dans un projet de loi, qui sera déposé à l’Assemblée nationale en janvier 2022, pour une mise en œuvre en 2023. Solidarité, simplicité, accessibilité, sont les trois piliers de la réforme du système assurantiel qui sera financé à 600 millions d’euros par an par des fonds de l’État et de l’Europe, et quel que soit leur type de culture, les agriculteurs pourront bénéficier du soutien de l’État en cas d’aléas exceptionnels.

Articles récents
Archives