Des travaux prévus dans les établissements judiciaires du Jura


Cette semaine à Paris, j’ai interrogé le ministre de la justice sur les travaux prévus dans les établissements judiciaires du Jura.

La maison d’arrêt de Lons le Saunier date de 1846. Bien que le cadre soit vétuste, la prison est à taille humaine et j’ai souligné la qualité du travail des personnels et des surveillants, que ce soit pour assurer la garde, la surveillance et la sécurité des détenus ou pour contribuer à leur réinsertion sociale.

Le ministre en a une parfaite connaissance. Il s’engage à poursuivre les investissements dans cet établissement pour améliorer les conditions de travail des personnels. La sécurité est un enjeu primordial, c’est pour cela que 1,7 M€ viennent d’être consacrés au mur d’enceinte qui s’était effondré. La mise aux normes du quartier d’ isolement disciplinaire nécessite des travaux importants pour 800 000€ qui seront lancés début 2021.

La façade sera aussi rénovée en 2021. Une autre grosse opération de 2M€ est programmée pour l’accueil famille, ainsi que l’extension de la prison dans l’ancienne gendarmerie.


Nous avons fait un point sur l’étude concernant le regroupement de toutes les juridictions sur le site Anne Franck.

Je partage la volonté du ministre de constituer un guichet juridictionnel unique sur le site emblématique de l’ancienne école normale de filles.

Les locaux du Palais de justice construit en 1846, qui abritent encore le tribunal de grande instance, sont aujourd'hui mal adaptés aux besoins de la justice.

Le ministère envisage de le transférer sur le site Anne Franck, où une vingtaine d’agents et de magistrats professionnels travaillent déjà en permanence ainsi que plus de 120 juges élus (tribunal de commerce et conseil de prudhomme...)


Cette grande cité judiciaire confortera la place de Lons-le-Saunier comme capitale des juridictions du Jura.

Articles récents
Archives