Visite au domaine Baud



C’est toujours avec le sourire que les viticultrices et les viticulteurs du Jura vous ouvrent la porte de leur caveau pour des moments de fraîcheur et de partage, à l’image de notre terroir, incomparable et généreux.


Après les difficultés économiques, le manque d’eau commence à faire souffrir les vignes alors que les vendanges s’annonçaient exceptionnelles.


Mais les vignerons jurassiens ne manquent ni de courage ni de confiance en l’avenir.


Comme au domaine Baud, "Vignobles et Découverte" où la Génération 9 vous accueille avec la cuvée « Déconfinement vôtre » un délicat vin rosé fabriqué avec du pinot noir et du pulsar, clin d’œil malicieux au lourd tribu payé à la crise sanitaire.


Parce que notre viticulture est dynamique, créatrice de richesses et de plus-values pour nos territoires, nous la défendons ardemment au sein du groupe parlementaire « vignes et vins » de l’Assemblée nationale.


Aussi comme le montre la tribune ci dessous, nous nous réjouissons des annonces faites par le Premier Ministre. Comme nous l’avons demandé les aides accordées à la profession seront améliorées.


Elles s'élèvent désormais à 250 millions d'euros, une partie de la somme sera destinée au stockage des surplus.


La branche nationale de la FNSEA salue également une «bonne nouvelle»


Le ministre de l’agriculture, Julien Denormandie a aussi annoncé que le dispositif d'exonérations patronales pour les travailleurs occasionnels serait prolongé d'une année.


Il devait s'achever au 1er janvier 2021 alors qu'il bénéficie aux secteurs agricoles ayant des besoins extensifs en main d'oeuvre comme la viticulture.


Comme l’a demandé le premier ministre « il faut maintenant que ces aides puissent être distribuées le plus rapidement possible, car les besoins en trésorerie sont forts.»

Articles récents
Archives