Inauguration du puits à sel de Montmorot, un vestige précieux de l’histoire salifère du Jura.

Montmorot a été au fil des siècles une place forte du sel comme en témoignent les fouillles archéologues de 2009 sur le chantier du contournement de Lons le Saunier, à l’étang du Saloir, qui révèlent une occupation humaine à l’âge du bronze. Plus tard un terrier de Philippe le Bon, daté de 1456 mentionne une importante saline au cœur du village . Ensuite l’épopée de la saline royale a duré jusqu’à la fin du siècle dernier. De nombreuses familles témoignent encore de façon fort émouvante de cette histoire industrielle française, avec ses conditions de travail très dures et un fort esprit de solidarité.

Le puits à sel a été restauré dans les règles de l’art par l’entreprise Ludovic Bernard Bâti-charpentes de Messia en coopération avec les jeunes de l’Institut européen des Compagons du Tour de France de Mouchard sous la direction de Monsieur Bertin. Remarquable restauration démontrant le savoir faire, l’excellence, l’énergie et la passion qu’il a fallu déployer pour faire revivre cet édifice de 7 tonnes.

La population de Montmorot attachée à son patrimoine et à son histoire, s’est emparée du projet avec enthousiasme ainsi que les chefs d’entreprises Bouvet et Perrenot. Pas étonnant donc que Stéphane Bern et la fondation du patrimoine aient choisi de retenir le puits à sel dans la sélection du loto du patrimoine et de le subventionner à hauteur de 13 433€.

Le Maire André Barbarin , son adjointe et son conseil municipal peuvent être fiers de leur engagement exemplaire pour préserver et transmettre le patrimoine communal aux générations futures

Articles récents
Archives