Il y a 50 ans... Emotion, fascination, joie..

Je me souviens du premier pas sur la lune comme si c'était hier. La télé était en noir et blanc, mais c’était fascinant, irréel. On savait ce moment unique, historique et cette prouesse de l'ingéniosité humaine ouvrait de multiples espoirs.

Mais il y avait quelque chose de plus important qui n’a sans doute pas suffisamment éveillé nos consciences :

« Nous sommes partis découvrir la Lune et nous avons découvert la Terre. »

Le 20 juillet 1969 notre planète bleue se révélait aux astronautes dans sa beauté et sa fragilité comme une merveilleuse oasis, minuscule, improbable, perdue dans l’immensité et la violence du désert sidéral.

Récemment Thomas Pesquet disait:

« Dans l’espace on voit la fragilité de la terre. C'est une oasis dans un océan de rien du tout » La conquête de l'espace a changé le regard des hommes sur la Terre. Saurons-nous prendre nos responsabilité pour qu’elle reste une oasis pour nos enfants et pour les générations futures?

Articles récents
Archives