Mon intervention au nom du groupe pour intégrer le climat dans l’article 1 de la Constitution

Dans le cadre de l’examen en commission de la réforme constitutionnelle, en tant qu’oratrice du groupe La REM , j’ai exposé la nécessité d’inscrire dans la Constitution la protection de la planète contre le réchauffement climatique. La Constitution est au sommet de la pyramide des normes, tous les textes de loi doivent s’y conformer, sous le contrôle du Conseil constitutionnel.

Intégrer le climat dans l’article 1 de la Constitution, comme les députés de la majorité souhaitent le faire, c’est reconnaître le climat comme un bien commun, la préservation de l’environnement devenant un principe fondamental de la République, au même titre que les droits de l’homme et les droits sociaux.


« Nous sommes convaincus que l’urgence climatique nous oblige à porter cette réforme ambitieuse et historique. Notre pays a réussi à prendre la tête des négociations internationales sur l’environnement en accueillant la COP21 en 2015, et sous l’impulsion du Président Emmanuel Macron, à tenir le « One Planet Summit » en 2017. Notre Parlement a également adopté l’année dernière la sortie progressive des hydrocarbures à horizon 2030, une démarche inédite et exemplaire à l’échelle mondiale.

Nous devons prolonger et approfondir cet engagement humaniste car donner un droit à la nature c'est protéger l'homme, c'est renforcer la solidarité entre la chaîne du vivant, entre les générations présentes et futures. Car l'enjeu climatique c'est l'enjeu des équilibres qui conditionnent l'habitabilité de la terre et la vie.


Écoutons l’avertissement de Pierre Rabhi, grande figure citoyenne du mouvement écologiste, qui nous met ainsi en garde "si l'humanité ne prend pas conscience de son inconscience, on va droit dans le mur."

Hubert Reeves l'a dit lui aussi " la survie de l'homme est enjeu".

Nous devons poser aux fondements de la République, c’est-à-dire dans l’article 1er de la Constitution, la nécessité de protéger la nature et l’humanité du réchauffement climatique. »

Articles récents
Archives