Jeux olympiques et paralympiques 2024. Amendement pour mettre en valeur les sites d'entrainement

Amendement déposé ORGANISATION JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES 2024 - (N° 484) AMENDEMENT N° 21 présenté par Mme Brulebois

ARTICLE ADDITIONNEL

AVANT L'ARTICLE 6, insérer l'article suivant : Il est porté une attention spécifique aux équipements sportifs et sites d’entrainements existants sur l’ensemble des territoires.


EXPOSÉ SOMMAIRE


Madame la Ministre des sports s’est engagée à faire en sorte que l’ensemble des territoires soient associés au JO, afin qu'ils soient une opportunité d'accessibilité au sport pour tous et un levier du développement du sport amateur.

Pour une adhésion entière de la population française aux JO, il faut que la dynamique irrigue tous les Territoires, il est important qu'ils se sentent concernés, considérés .

Le projet de Loi doit permettre qu’une part du flux financier soit distribué ailleurs que dans la ville Hôte et sa couronne et qu'il puisse bénéficier à tous les Territoires.

Il doit être ainsi possible d’investir à destination de structures déjà existantes, ceci pour les rendre plus performantes et plus complètes. Bien souvent le foncier est déjà acquis, et les structures présentes sont simplement à rénover ou à améliorer.

Les comités olympiques pourraient recenser à travers le plan d'entraînement, les équipements aptes à accueillir la préparation des athlètes des équipes internationales.


A titre d’exemple, dans le Jura , et en vue de la préparation des Jeux, les structures et autorités locales sont contactées par des nations d’autres continents qui ont besoin de s’adapter à notre fuseau horaire. L’équipe d'aviron de Chine est déjà venue visiter la base nautique de Bellecin, le mois dernier.

Il est donc évident que le monde rural a de beaux atouts à faire valoir pour que les JO soient la grande fête du sport et des valeurs olympiques dans l'esprit de Pierre de Coubertin.

Articles récents
Archives