top of page

Visite Ministérielle d'Isabelle LONVIS-ROME


J'ai invité Madame Isabelle LONVIS-ROME, Ministre de l'égalité entre les femmes et les hommes, dans le Jura, à venir inaugurer le Van "Nina et Simone", du Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles, ainsi de mettre en valeur son engagement, ainsi que celui des associations Jurassiennes.


Le concept du Van est né pendant le confinement, avec pour ambition d'aller au plus près des Femmes en difficulté, isolées ou victimes de violences conjugales.


Comme l'a rappelé la Ministre, c'est en sensibilisant la société et par l'éducation que nous parviendrons à réduire les violences et à construire une société plus égalitaire.


Cette journée de présence de Madame la Ministre s'est poursuivie à la Préfecture du jura, où elle a présenté le plan d'égalité entre les Hommes et les Femmes pour la période 2023-2027 : 160 mesures déclinées autour de 3 axes majeurs.


J'ai rappelé que jamais autant n'aura été fait pour le droit des Femmes avec depuis cinq ans, un BOP, budget consacré aux droits des Femmes qui a augmenté de 140%.


S'il est bien décliné dans le Jura avec de nombreuses mesures de prévention et de protection des Femmes, c'est grâce à l'excellent travail de coopération entre les associations, les travailleurs sociaux, la Gendarmerie du Jura, la Police Nationale du Jura, les Maires et Présidents de Communautés de Communes que la Ministre a tenu à remercier.



Puis, nous nous sommes rendus au GAEC du Sauget où nous avons été chaleureusement accueillis par Madame Marie-Ange Roy, j’ai été très fière de présenter à la Ministre Isabelle Rome, des femmes remarquables qui ont surmonté des défis et contribuent de manière significative et durable à la réussite de la filière Comté, à l’exemple de Madame Véronique RIVOIRE, directrice du groupe fromager Rivoire -Jacquemin et seule femme dans les instances représentatives depuis 1995.


Si les femmes représentent 30% des chefs d'exploitation et d'entreprises agricoles, l'engagement des agricultrices jurassiennes est incontournable dans notre département car elles sont fortement engagées dans les fermes, les coopératives agricoles, syndicats et autres organisations professionnelles.


Les échanges ont porté sur les enjeux de la féminisation du secteur agricole, de l’égalité professionnelle et la très faible retraite des femmes agricultrices. Aujourd’hui grâce aux lois que nous avons votées les agriculteurs ont enfin une retraite à 85 % du Smic, soit autour de 1 150 € par mois et les conjoints d’agriculteurs 741 € , leur pension de base sera établie en fonction de leurs 25 meilleures années à l’instar des salariés, indépendants et fonctionnaires. Sachant que 50 % des agriculteurs pourraient partir à la retraite dans 10 ans, il nous faut plus que jamais donner des perspectives favorables aux jeunes agricultrices et agriculteurs qui s'installent. En présence de Monsieur Claude JANIER, maire de Vevy et de Monsieur Francçis LAVRUT, Président de la Chambre d'Agriculture du Jura, la Ministre a pu constater que l’agriculture jurassienne n’est pas en retard pour lutter contre les stéréotypes, faire confiance et donner toute leur place aux femmes dont le travail passionné fait la richesse de nos territoires.




Commentaires


Articles récents
Archives
bottom of page