Une bonne et juste mesure pour les personnels de la filière médico-sociale-éducative !

SégurDeLaSanté : enfin u

, oubliés du Ségur, que j’ai reçus à plusieurs reprise dans le Jura ainsi que leur organisation syndicale pour faire remonter leurs légitimes revendications.


Ce sera + 183 euros net par mois pour les travailleurs sociaux employés par les structures associatives non lucratives, considérés comme « non-soignants », tels que les éducateurs spécialisés, assistantes sociales, psychologues moniteurs d'ateliers, techniciens d'intervention sociale…


C’est une juste reconnaissance de l'action des professionnels des métiers de l'humain tellement essentiels à notre société, que nous réclamions au gouvernement.


Comme le Premier Ministre Jean Castex s’y était engagé, la Conférence des métiers et de l’accompagnement social et médico-social prévue pour le premier trimestre 2022, qu’il a présidée, s’est tenue le 18 février.


À compter d’avril 2022, seront revalorisés les salaires des professionels qui remplissent des missions sociales financées par les pouvoirs publics et qui exercent dans le secteur privé non-lucratif et la fonction publique.


La mesure représente un coût global de de 1,06 milliard d'euros, assumés par l’État et la Sécurité sociale, et 240 millions par les départements.


Elle fait suite à notre engagement de mener des travaux complémentaires en faveur des professionnels de la filière socio-éducative, qui sont chargés, aux côtés des soignants, de l’accompagnement des personnes dans les différents secteurs de l’intervention sociale (handicap, protection de l’enfance, autonomie, hébergement, insertion, etc.).


Cette revalorisation vient compenser les écarts de salaire qui font baisser l’attractivité des métiers du soin, en particulier dans le secteur associatif.


Dans le #Jura nous pouvons compter sur des professionnels compétents, exemplaires et dévoués dans le domaine l'accompagnement social et médico-social que ce soit celui de la protection de l'enfance, du handicap ou de la cohésion sociale. Je me réjouis de cet engagement fort de l'État et de cette reconnaissance en direction de celles et ceux qui s’engagent au quotidien pour une société plus fraternelle et solidaire.

Articles récents
Archives