Mon soutien aux commerçants et restaurateurs




L'Union des métiers des industries de l'hôtellerie (UMIH), le principal syndicat du secteur ainsi que les représentants de la filière manifestent aujourd’hui à Lons le Saunier, ville préfecture pour demander la réouverture rapide de leurs établissements.

Présente comme chaque semaine le mardi au sein de l’Assemblée Nationale, je regrette de ne pouvoir les recevoir.

Je le regrette car je partage leurs inquiétudes et la crainte de voir toute une filière majeure de notre économie se fragiliser irrémédiablement.

Combattre la pandémie et respecter le confinement est important mais on ne peut sacrifier toute l’économie au nom de la santé.

C’est pourquoi j’ai échangé à maintes reprises avec les ministères concernés, j’ai écrit au Président de la République avec plusieurs collègues députés de la majorité pour demander un dispositif d’ouverture dès le 18 décembre pour la restauration, avec un protocole sanitaire auquel pourrait s’ajouter s’il le faut le téléchargement de l'application TousAntiCovid.

La survie des restaurateurs, barmans, grossistes, fournisseurs, producteurs, viticulteurs, brasseurs de tout le département est en jeu malgré les aides financières importantes mises en place et prolongées par les dernières lois de finances que nous avons votées : chômage partiel, PGE, fonds de solidarité, exonération de charges , aide au loyer...

Pour certains établissements elles ne seront pas suffisantes et je suis en contact régulier avec le Gouvernement pour demander la mise en place d’un dispositif d’urgence spécifique à la filière prenant en compte réellement la perte du chiffre d’affaires, l’exonération des charges avec une meilleure solidarité des assurances et des banques.

Articles récents
Archives