Libération de Lons le Saunier le 25 août 1944


77 ans plus tard les Jurassiens se souviennent et n’oublient pas le martyr des innocents et des résistants qui ont perdu la vie pour libérer la ville et ses habitants ce jour là.

Victimes de la barbarie nazie, ils ont été exécutés par l’occupant, sans autre forme de procès rue des Écoles, Chemin des quarts, Avenue de Montciel. Pères, mères, enfants, oncles, cousins... Certains n’avaient pas vingt ans. Leur sacrifice, leur bravoure, leur courage, leur force demeurent bien vivants dans les mémoires et dans les cœurs.


C’est le même jour que Montmorot fut aussi mise à feu et à sang et la même nuit qu’eut lieu le combat terrible et l’incendie du Moulin de Tortelet sur la route de Sellières que nous avons commémoré la veille.

Lorsque s'achève la libération de la France au printemps 1945, avec la réduction des dernières poches tenues par les nazis, le bilan est lourd : 20 000 FFI ou FTP tués au combat, 30 000 fusillés, plus de 60 000 déportés, dont près de la moitié sont morts dans les camps.


N’oublions jamais le sacrifice de la Résistance, de toutes celles et de tous ceux qui ont combattu l’horreur nazie et le totalitarisme pour rétablir la République et amorcer un renouveau.

Ils nous permettent aujourd’hui de vivre libres et en paix.

Articles récents
Archives