Le projet de loi de Finances pour 2021 a été adopté par l’Assemblée nationale

Sur 570 votants et 557 exprimés nous sommes 355 députés à avoir voté pour et 202 ont voté contre.

C’est un budget inédit, qui en plus des crédits consacrés aux différents ministères, répond à l’urgence, avec un plan de relance de 100 Mds € supplémentaires pour protéger nos entreprises, sauver les emplois d’ aujourd’hui et de demain, favoriser l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes».


L’accélération de la transition écologique est une priorité avec une enveloppe inédite de 30 Mds € et un budget en hausse pour l’écologie :


Nous accélérons la rénovation énergétique : + 2 Mds € supplémentaires pour étendre la prime MaPrimeRénov', dispositif permettant à tous les ménages propriétaires de financer des travaux de rénovation énergétique.


Nous encourageons la décarbonation de l'industrie. L'Etat soutiendra le développement d’une filière française de production d’hydrogène vert. Le plan de relance aidera les entreprises industrielles à investir dans des équipements moins émetteurs de CO2.


Nous accélérons le développement des transports durables : investissements dans le ferroviaire et les transports collectifs (métros, tramways, bus), plan vélo, prime à la conversion.


Nous soutenons la transition vers une agriculture durable : + 400 M € pour permettre de soutenir les agriculteurs fragilisés par la crise sanitaire.


Enfin, nous avons lancé le budget vert, une première mondiale pour plus de transparence sur les conséquences environnementales des politiques publiques.

Nous agissons pour permettre à nos entreprises de gagner en compétitivité et à la France de prendre pleinement sa souveraineté industrielle :


Nous voulons relocaliser les industries à forte valeur ajoutée grâce notamment à la baisse de 10 Mds € par an des impôts de production à partir de 2021.


Nous garantissons des fonds propres et de la trésorerie sur le long-terme pour le soutien aux entreprises : 3 Mds € pour l’aide au financement des entreprises.


Nous investissons 1 Md € pour la relocalisation, dont 600 M € pour les secteurs stratégiques pour l’avenir (santé, électronique, 5G, intrants industriels et agroalimentaire).


Nous aidons nos entreprises à relever le défi numérique : 385 M€pour la mise à niveau numérique des ETI/PME et TPE ; 1,5 Md € pour l’Etat et les territoires.


Nous plaçons la cohésion sociale et territoriale au cœur de la relance du pays avec un plan inédit pour l’emploi et pour l’avenir. Pour lutter contre le chômage nous investissons massivement dans les compétences pour préparer les emplois de demain.

• Plan jeune (6,7 Mds €) avec des aides à l’embauche, à la formation et des emplois aidés ;

• Mise en place d’un bouclier anti-chômage (7,6 Mds €) avec l’activité partielle de longue durée ;

• Montée des compétences pour changer la crise en opportunité :

1 Md € pour France compétence et pôle emploi, 900 M€ pour un programme d’investissement dans la formation.


Egalité dans les territoires : haut débit, soutien aux associations de lutte contre l’exclusion, solidarité avec ceux qui souffrent de la crise sanitaire.


Nous tenons nos engagements, nous continuons à baisser massivement les impôts (la plus forte baisse depuis 20 ans), répartie pour moitié en faveur des ménages et des entreprises. Entre 2018 et 2021, cet allègement fiscal représente, au total, 45 milliards d’euros.


Nous poursuivons le financement de nos politiques prioritaires en faveur

- de l’Education, le premier budget de la nation en nette hausse pour l’ensemble scolaire : 55,1 milliards d’euros, soit plus de 1,6 milliard d’euros sur un an (+ 3 %), dont 400 M€ de revalorisations salariales dès 2021), la Recherche, la Transition écologique, les Armées,


- de la Justice (le budget est en hausse de +8% en 2021, c’est inédit ; 1500 postes dans les juridictions et administrations pénitentiaires seront créés en 2021.


- de la Sécurité (+1Md€ par rapport à 2020 pour poursuivre le plan de création de 10 000 emplois de policiers et de gendarmes d’ici 2022)


Ce budget 2021 est historique, je veillerai à ce que toutes les avancées majeures qu’il porte se concrétise le plus rapidement possible dans notre circonscription, aux côtés de tous les acteurs de terrain.

Articles récents
Archives

Danielle

BRULEBOIS

Députée du Jura

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales