top of page

Incendie au centre de stockage de déchets de Courlaoux / Les Repôts


Suite à l'incendie qui a ravagé la semaine dernière une alvéole d'enfouissement au centre de stockage des déchets sur les Communes de Les Repôts / Courlaoux, j'ai rencontré les Directeurs et les Vice-Présidents du SYDOM du Jura.


L'incendie a été rapidement circonscrit grâce au professionnalisme de vingt-neuf Sapeurs-Pompiers qui ont lutté toute la nuit contre les flammes sous la direction du Capitaine Vincent DAVIOT.


Alors que le centre a rouvert ses portes ce lundi 19 juin, il est légitime que les Élus et les Riverains s'interrogent sur les causes et les conséquences de ce sinistre.




La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement ainsi que la Préfecture affirment qu'aucune pollution n'est à craindre car il s'agit de déchets non toxiques. Les déchets stockés au sein de ce centre proviennent du Centre Départemental de traitements (refus de tri) des entreprises pour leurs déchets ni valorisables, ni dangereux ou encore des déchèteries du département (tout-venant).


Les eaux d'extinction de l'incendie, collectées par le réseau des lixiviats, seront traitées dans une installation dédiée. Le SYDOM n'a pas la capacité de les traiter sur place et il serait souhaitable de trouver une solution locale plutôt que de les exporter dans l'Ain.


En ce qui concerne les fumées, ATMO Bourgogne Franche Comté, référent de la qualité de l'air doit évaluer leur impact sur l'environnement en général.


L'installation de panneaux photovoltaïques, recouvrant les casiers fermés, est en cours.


L'autorisation d'exploiter du centre de stockage arrive à échéance le 31 décembre 2025. Sachant que l'interdiction progressive de la mise en place de décharge de déchets non dangereux valorisables sera définitive en 2023, que cette production continue de croître, il est urgent de mieux trier et de trouver des solutions pour ne plus enfouir. La filière des Combustibles Solides de Récupération qui permet de transformer les déchets en énergie plutôt que de les enterrer, n'est pas suffisamment développée dans le Jura.


J'ai bien noté le désaccord du SYDOM sur la consigne des bouteilles en plastiques, à juste titre puisque la taux de collecte et recyclage de ces bouteilles plastiques atteint déjà 89% dans le Jura alors que les objectifs Européens sont de 90% en 2029.

Comments


Articles récents
Archives
bottom of page