Danielle BRULEBOIS mobilisée pour les commerces de proximité et les activités de restauration


Face l'aggravation des indicateurs sanitaires de notre Pays, un certain nombre de mesures restrictives s'appliquent aux petits commerces, eu ceux dits "non-essentiels" ont été fermés administrativement, ainsi que les activités de restauration autres que celles à emporter.


Cependant, il est indispensable de donner des perspectives plus structurées aux commerces de proximité pour leur réouverture.


C'est pourquoi, avec 32 de mes Collègues Députés de la Majorité, j'ai demandé à Monsieur le Président de la République qu'une réouverture de ceux-ci puisse s'opérer, dans le respect des mesures sanitaires, dès le vendredi 27 novembre prochain, pour faire face à la concurrence avec le Black Friday.


Cette décision permettrait d'une part d'éviter l'afflux de consommateurs dans les magasins les jours précédents les fêtes de fin d'année, d'échelonner les achats de ceux-ci tout au long du mois de décembre.


En ce sens, il serait utile de permettre aux marchands forains non-alimentaires de vendre à nouveau sur les marchés de plein air à cette même date.


Concernant les professionnels des métiers de la restauration, qui vivent les restrictions les plus longues et les plus strictes, il serait bienvenu que ces acteurs économiques aient une perspective et bénéficient d'une possibilité de date de réouverture cible qui pourrait être le vendredi 18 décembre, sous réserve d'une évolution favorable des indicateurs sanitaires.


Soyez assurés de ma pleine mobilisation pour que nos petits commerces dits "non-essentiels", et nos restaurateurs puissent reprendre leurs activités rapidement, sous réserve du strict respect du protocole sanitaire.


CP 17.11.2020
.pdf
Download PDF • 386KB
courrier commerces PRépublique
.pdf
Download PDF • 98KB

Articles récents
Archives