Vive l’apprentissage, voué de l’excellence quelles que soient ses différences !

Nous avons reçu aujourd’hui Sophie Cluzel, ministre en charge des personnes handicapées.


Ce fut l’occasion de mettre en lumière l’excellent travail de notre CFA de Gevingey, ds la CMA présidée par Michel Chamouton, de ses enseignants et de ses personnels, l’implication des entrepreneurs du Jura fortement mobilisés pour l’apprentissage, la transmission des connaissances et des savoir faire.


La ministre a été très sensible aux témoignages des jeunes, de Léa qui réussit et s’épanouit en carrosserie automobile chez Sonnalp Peugeot, mais aussi des apprentis bouchers, cuisiniers et pâtissiers.


Comme je l’ai dit à madame la ministre dans le Jura l’apprentissage ça marche et c’est un véritable levier de progrès et de lutte contre le chômage des jeunes. C’est grâce à l’engagement des différents partenaires, CFA et entreprises qui ont su construire de longue date des partenariats et des liens de confiance. Ils ont su faire de l’apprentissage un catalyseur pour booster confiance en soi, motivation et envie de réussir chez les jeunes.


Les mesures engagées depuis 2017 ont permis des progrès significatifs pour rendre les entreprises encore davantage inclusives et réduire le taux de chômage des travailleurs handicapés, près de deux fois supérieur à la population active.


Enfin la ministre a rappelé combien l’apprentissage est un atout majeur pour accéder durablement au marché du travail. Dans les 7 mois qui suivent la fin du contrat d’apprentissage, sept apprentis sur dix trouvent un emploi, dont 60% en CDI. C’est également une chance pour les employeurs qui déclarent (80%) être satisfaits des apprentis qu’ils recrutent et qu’ils réembauchent à la fin du contrat.


C'est pour cela que l’aide exceptionnelle à l'apprentissage est un des dispositifs majeurs du plan de relance : 5 000 euros pour les apprentis mineurs et de 8 000 euros pour les apprentis majeurs. Remplaçant l'aide unique à l'apprentissage, elle sera versée automatiquement pour tous les apprentis inscrits dans les filières allant du CAP à la licence professionnelle, recrutés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. L'aide sera accordée sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés. Les autres entreprises devront atteindre le quota de 5% d'alternants dans leur effectif en 2021.


Comme tous les ministres qui viennent dans notre département Sophie Cluzel a beaucoup apprécié la beauté de notre département et la qualité de l’accueil jurassien.

Articles récents
Archives