Les barrages hydroélectriques doivent rester la propriété de l’État



Le barrage de Vouglans a cinquante ans, il est à l'origine du lac de Vouglans, troisième plus grande retenue artificielle d'eau de France de par sa capacité. Ils font la fierté des Jurassiens. Dans le cadre d’un rapport sur la prévention des risques j’ai pu constater qu’il fait l’objet d’une surveillance extrêmement rigoureuse menée au quotidien par EDF en coordination avec les services de l’Etat, et que l’ouvrage est ausculté et contrôlé en permanence.


Avec 43 députés, j’interpelle Jean Castex premier ministre et Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, au sujet du statut des barrages hydroélectriques et du

système concessionnaire français.


Depuis de nombreuses années, l’Union Européenne pousse la France à respecter les règles de mise en concurrence sur le marché de l’énergie hydraulique comme l’impose le droit communautaire. Ce processus de mise en concurrence à l’occasion du renouvellement des concessions hydroélectriques a été rendu obligatoire par la perte du statut d’établissement public d’EDF en 2004.


Certaines concessions sont échues ou vont bientôt le devenir.


Les barrages hydroélectriques doivent rester la propriété de l’État. Nous demandons la création d’une régie 100% publique reprenant les concessions des barrages EDF dans le cadre du projet « Hercule »


Le barrage de Vouglans ne peut être privatisé!

Articles récents
Archives