Enfin une prime Covid pour l’aide à domicile dans tous les départements !




Je me réjouis que les personnels de l’aide à domicile ne soient plus les « oubliés » de cette prime.


A l’Assemblée nationale comme au Conseil départemental du Jura, j’ai dénoncé cette injustice, et j’ai à maintes reprises demandé qu’elle leur soit versée.


Elles méritent bien cette reconnaissance, les 320 000 auxiliaires de vie qui ont été au front elles aussi pendant la pandémie pour s’occuper de 1,1 million de personnes âgées ou handicapées à leur domicile.


Comme l’a annoncé le Président de la République près de 80 millions d’euros seront débloqués pour aider les conseils départementaux à mettre en place une prime dans tous les départements.


Il est donc mis fin au bras de fer avec la soixantaine de départements qui ne voulaient rien verser. L’Etat sera au rendez-vous pour les aider à le faire.


Un salarié à temps plein pourra ainsi recevoir 1 000 euros d’ici la fin de l’année.


C’est un premier pas mais la revalorisation des salaires et l’attractivité des métiers de ce secteur seront au cœur des priorités de la grande loi Autonomie, que nous allons bâtir dans les prochains mois.


Constamment ajournée par le passé par les gouvernements successifs, la création de la 5ème branche de la sécurité sociale est créée. Nous venons de la voter. C’est une étape historique car enfin la dépendance et le grand âge seront pris en charge par la solidarité nationale.


Après les quatre branches existantes maladie, vieillesse, famille et accidents du travail, elle sera destinée à l’accompagnement de la dépendance.


C’est une nouvelle page de l'histoire de notre Sécurité Sociale qui s’écrit: la République doit protéger à tous les âges de la vie.


Cette cinquième branche doit être aussi l’occasion de privilégier le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.


Pour cela faut revaloriser les métiers du grand âge qui demandent des compétences et des qualités humaines insuffisamment reconnues.


Nous voyons chaque jour sur le terrain les personnels de l’aide à domicile comme #ADMR ou #ABRAPA #Prodessa dans nos villes et nos campagnes exercer avec dévouement et professionnalisme leur beau métier, profondément humain et si utile à la société.


Vieillir à domicile, dans leur cadre familier, c’est ce souhaitent la grande majorité ( 85% )des personnes âgées.


Les accompagner avec toute la déférence qui leur est due, c’est ce que font au quotidien les aides à domicile qui méritent toute notre reconnaissance.

Articles récents
Archives