Les sous traitants ne doivent pas être oubliés dans les plans de soutien à l’automobile et à l’aéron

Ils représentent de nombreux emplois dans le Jura et ils attendent de la visibilité. J’alerte le gouvernement sur leurs difficultés:


« Je souhaite attirer votre attention sur la détresse des entreprises de sous-traitance qui subissent de plein fouet les conséquences de l’épidémie de Covid-19.


Dans le Jura nous avons la chance d’avoir un tissu important de PME, et TPE dont la qualité de sous traitance fait partie des meilleurs standards mondiaux. Très performantes dans les domaines numérique électronique connectique et électrique aussi bien pour l’aéronautique que pour l’automobile les entreprises du Jura se distinguent de leurs concurrentes par la maîtrise parfaite de trois métiers : le fraisage, le tournage et le décolletage.


Au début de l’année 2020 les commandes affluaient mais en un mois le Covid-19 a bouleversé le paysage et l’avenir ne se dessine plus qu’en pointillé...


Depuis que les avions d’Airbus sont cloués au sol, l’entreprise SKF de Lons le Saunier par exemple accuse une baisse d’activité de plus de 40%, quarante intérimaires ont été renvoyés. Ses 350 salariés sont inquiets, ils sont au chômage à 50%, un plan de départ volontaire est envisagé.


Aujourd’hui ils gèrent l’urgence douloureuse, et ils attendent avec impatience de savoir comment ils pourront être aidés par le plans de relance pour l'industrie aéronautique française.


Comment les 15 milliards d’euros du plan de soutien à l’aéronautique vont- ils venir irriguer nos filières de sous-traitance locales ? On ne sauvera pas l’aéronautique sans sauver les sous-traitants, il n y a pas de donneurs d’ordre sans sous-traitants et pas de sous traitants sans donneurs d’ordre si l’on considère qu’un avion est sous traité à 70%.


Quant au plan de soutien à l’automobile annoncé le 26 mai 2020, il constitue un infléchissement important vers le véhicule électrique.


L’augmentation des aides à l’achat de véhicules électriques ou hybrides va accélérer la mutation du parc des voitures thermiques vers l'électrique, deux motorisations qui nécessitent des compétences très différentes .


De nombreux sous-traitants s'étaient spécialisés dans les composants des moteurs diesel et cela représente des milliers d’emplois dans nos territoires.


Comment le gouvernement envisage- t -il d’aider les sous traitants à prendre ce virage alors qu il est prévu de relocaliser en France la construction des voitures électriques d'entrée de gamme.


Je voudrais aussi signaler le comportement de grands donneurs d’ordre peu corrects qui profitent de la situation pour mettre la pression sur les sous traitants avec des exigences intenables de délais ou de prix injustifiés .

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales