Boites de nuit : les oubliées du déconfinement.






Avec une quarantaine de mes collègues de la majorité, nous interpellons le Premier Ministre sur les risques de maintenir les discothèques fermées. Les jeunes ont besoin de se retrouver et de vivre leur vie cet été.


« L’été verra se multiplier les soirées sauvages avec leurs lots de conduites à risques, de violences, de surconsommation d’alcool, de paracommercialisme, sans contrôle... » Il faut offrir des soupapes de détente festives aux jeunes mais de façon encadrée.


Les professionnels de la nuit savent le faire avec beaucoup de responsabilité. En tant que ERP ( établissements recevant du public) ils doivent faire respecter les gestes barrières, c'est donc une bonne solution. Il faut rouvrir les boîtes de nuit !

Articles récents
Archives