Une demande pour que les naissances fassent partie des "motifs familiaux impérieux",

Dans un courrier adressé au Premier Ministre, j’ai demandé avec une cinquantaine de députés de la majorité que les naissances fassent partie des "motifs familiaux impérieux", qui permettent de faire des déplacements au-delà des 100 kilomètres autorisés. Les motifs qui permettent d’obtenir une dérogation à la règle sont essentiellement des raisons graves et douloureuses.


Nous avons souhaité les élargir et permettre aux familles de faire une visite à un nouveau né, au delà des 100 km, en cas d’une naissance pendant le confinement.

Des grands-parents nous ont demandé cette possibilité dans nos circonscriptions. Ne privons pas les familles françaises de ces moments de bonheur qui marquent une vie.

En réponse à notre demande le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a déclaré que la liste des motifs familiaux impérieux de dérogation n’est pas fermée et qu’il compte sur le discernement des forces de l’ordre et le bon sens des Français.



Articles récents
Archives