Levée progressive du confinement

Notre pays va connaître dans les prochains jours une nouvelle étape dans son combat contre le covid-19 : la levée progressive du confinement avec des libertés retrouvées, la reprise de l’activité économique, l’ouverture des écoles et des commerces. Nous nous sommes battus ensemble et nous allons retrouver peu à peu une vie normale ensemble !

Notre département reste classé en rouge. C’est ce qu’a décidé le Conseil national de défense et de sécurité réuni ce matin.

Trois indicateurs ont été retenus :

- la circulation du virus, - les capacités du système hospitalier de la région (critère dominant) - le nombre de tests disponibles.

Nous n’étions pas loin de passer au vert, il s’en est fallu de peu car le taux d’occupation des lits de réanimation en Bourgogne Franche Comté baisse depuis trois jours ( 112 lits occupés aujourd’hui sur 400 disponibles) mais c’est la moyenne de la semaine dernière qui a été retenue !

C’est ce critère régional d’occupation des lits de réanimation en CHU qui nous vaut cette décision que je trouve injuste et sévère et je n’ai pas manqué de le faire savoir !

Pourquoi parler de départements verts ou rouges alors que le classement est regional ?

Décision injuste car le Jura est classé vert pour le taux de circulation du virus qui est maintenant très faible.

Ce dont il faut nous réjouir car ce critère est à mes yeux le plus important.

C’est le résultat de la vigilance des Jurassiens et de leur bon respect du confinement.

Dans le Jura le taux d’occupation des lits de réanimation est faible, avec 4 lits de réanimation occupés sur 14 aujourd’hui.

Nos capacités de tests sont maintenant très au dessus de la moyenne.

Donc soyons positifs, ne perdons pas espoir, nous avons de réelles chances d’évoluer vite vers le vert !

❌ Mais quelles sont les interdictions qui distinguent les départements rouges?

En réalité, très peu...les deux seules différences sont que les parcs et jardins resteront fermés, tout comme les collèges.


Pour les collèges c’est plus grave et je trouve bien dommage de priver les collégiens de classe dans un département où le virus circule peu!


Ce déconfinement que nous attendons tant ne doit pas être le signe d'un relâchement, c’est donc collectivement que nous allons devoir agir, partout et dans chacun de nos gestes du quotidien, en pensant aux autres.


Dans le respect des exigences de sécurité sanitaires nous allons pouvoir enfin retrouver les forêts, les sentiers et les voies vertes et même l’accès aux plages, aux lacs et centres nautiques !

C’est ce que nous avons obtenu du gouvernement après une forte mobilisation: plages, lacs, centres nautiques seront accessibles dès le 11 mai, sur accord du Maire et du Préfet.

Articles récents
Archives