Covid-19 À propos des chauffeurs routiers

Ce matin en visio conférence les députés auditionnent Mme Florence Berthelot, déléguée générale de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), M. Jean-Marc Rivéra, secrétaire général de l’Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) et M. Alexis Degouy, délégué général de l’Union des entreprises de transport et logistique de France (TLF).

D’abord je rends hommage aux chauffeurs routiers et aux entreprises de transport qui ont su s’adapter avec beaucoup de courage aux conditions de vie très difficiles sur la routes.

Je les questionne sur les stratégies de gestion des flux et des stocks mises en place par les fédérations pour soutenir les petites et très petites entreprises et les chauffeurs indépendants qui sont souvent mono client ou mono marchandises. Il est important de maintenir ce réseau d’entreprises qui maillent finement nos territoires ruraux et permet de tous les approvisionner.

Le transport routier a été souvent décrié pour des raisons écologiques. Aujourd’hui, s’il faut travailler l’axe de transition énergétique, les circonstances démontrent combien ce secteur reste essentiel, comme maillon indispensable chargé d’assurer le ravitaillement de toute la société.

Articles récents
Archives