Les élèves de CM1-CM2 de l’école de Messia sur Sorne sélectionnés pour participer à l'édition 20

En compagnie de Monsieur le Maire Francois Guiton j’ai rencontré les élèves de CM1-CM2 de l’école de Messia sur Sorne, classe sélectionnée au sein de la première circonscription du Jura pour participer à l'édition 2020 du Parlement des Enfants organisée par l'Assemblée nationale.

L’objectif de cette opération est de transmettre le respect d'autrui, l'acquisition et le partage des valeurs de la République.

C’est une leçon d’éducation civique grandeur nature qui permet aux enfants de découvrir la fonction du législateur, le débat démocratique et le rôle du parlement.

Rendre compréhensible et accessible le fonctionnement de nos institutions, c’est donner aux enfants des clés pour les préparer à être les citoyens de demain.

Cette année les classes doivent rédiger une proposition de loi sur le thème de la parité.

Les écoliers de Messia m’ont présenté leur texte de loi, fruit d’un bel ouvrage collectif mené avec leur professeur Monsieur Laurent Morel.

L’ensemble de la classe a mené un long travail de recherche et de réflexion sur la parité dans les manuels et programmes scolaires.

Et tous se sont investis avec un soin particulier à l’écriture de la proposition de loi.

Cette rencontre a été l'occasion d'échanger et de répondre aux questions nombreuses et pertinentes sur le rôle et la vie de député.

J’ai été ravie de leur vif intérêt pour le fonctionnement de notre démocratie, mais aussi admirative des connaissances et de l’esprit critique de ces jeunes parlementaires en herbe. Je tiens vivement à les féliciter pour le remarquable travail législatif effectué et à les remercier sincèrement pour leur accueil chaleureux.


Si leur proposition est retenue par le jury académique fin mars, elle sera transmise à un jury national qui choisira les quatre propositions de loi finalistes.

Chaque classe participe ensuite au scrutin national en votant par voie électronique, pour la proposition, parmi les quatre retenues par le jury national, qu'elle considère défendre le mieux ses idées. A plusieurs reprises, les textes adoptés par le Parlement des enfants ont été par la suite repris dans de véritables propositions de loi puis soumises à l'examen de l'Assemblée nationale.

Articles récents
Archives