Réunion sur l’accès aux soins en Petite Montagne

Tous mobilisés face aux difficultés pour remplacer les médecins qui partent à la retraite: l’ARS, les professionnels de santé, les maires, présidents de communautés de communes et élus locaux, le collectif d’usagers Vie en Santé en Petite Montagne avec une pétition de 1500 signatures !


Entre 2010 et 2018, la France a perdu 6 500 généralistes, d’après l'Ordre des médecins, et en perdra encore 6 000 d'ici 2025.

Le Jura est très concerné et les élus n’ont pas attendu pour travailler sur cette réalité qu’est la pénurie de médecins dans nos campagnes. .


Au niveau national la première mesure phare que notre majorité a votée en mars 2019, c’est la fin du #NumerusClausus qui a des effets très néfastes depuis des décennies.

Nous payons aujourd'hui le prix fort d’un manque d'anticipation à l'heure où le vieillissement de la population et l'augmentation des maladies chroniques deviennent des phénomènes de grande envergure.


Désormais et dès 2020 ce sont les agences régionales de santé et les universités qui détermineront le nombre de professionnels de santé qui doivent être formés dans leur région pour répondre aux besoins.

C’est une affaire de choix politique fort qui produira des effets à long terme, au mieux, d'ici cinq à dix ans.


D’autres mesures plus immédiates ont été prises: les stages obligatoires de 6 mois en cabinet ou maison de santé dans les zones manquant de généralistes pour les étudiants de médecine générale au cours de la dernière année du troisième cycle de médecine, les bourses pour les étudiants qui s’engagent à exercer en zones prioritaires.


Le nombre de maisons de santé pluridisciplinaires sera multiplié par deux, car ce sont des cadres d’exercice qui permettent l’amélioration de la qualité de prise en charge des patients et d’augmenter l’attractivité de l’exercice en zones sous-denses pour les jeunes médecins.


Dans ces maisons de santé seront déployés 4000 assistants médicaux financés à 60 000€ par maison de santé. Ce qui libérera les médecins de certaines tâches et leur fera gagner du temps médical.


Ce qui manque principalement, ce sont des forces médicales, il faut donc les mutualiser pour faire face à cette réalité qu’est la pénurie des médecins.


C’est pour cela que les médecins pourront exercer en multi-sites à temps partiel en zone sous dense avec une aide financière .


La communauté professionnelle territoriale de santé, CPTS, en cours de constitution sur tout notre bassin de vie devrait permettre aux professionnels de s’organiser pour que chacun puisse trouver un médecin traitant et accéder à une consultation le jour même.


Enfin le recrutement de 400 médecins salariés par l’Etat va bénéficier au Jura, c’est déjà le cas pour deux médecins dans le cabinet éphémère de Saint Claude.

Deux autres médecins salariés devraient venir rapidement s’installer à Saint Julien et Arinthod. D’autres pistes sérieuses sont à l’étude avec l’Ordre des médecins, la délégation de l’ARS Jura, la faculté de Besançon, la CPAM, et la Mutualité française.


Une première étape serait de ne plus parler de « déserts médicaux » en effet qui viendra s’installer dans un désert ?


Et au contraire de sensibiliser le plus tôt possible les étudiants aux attraits de la ruralité et à la qualité de vie exceptionnelle en Petite Montagne!


J’ai rappelé mon attachement aux pharmacies de proximité que je défends régulièrement à l’Assemblee nationale car elles sont souvent le premier recours d’accès aux soins.


La Loi relative à l’organisation et à la transformation du système de santé comporte des évolutions structurantes pour les officines au bénéfice des patients.


Tout est mis en œuvre pour que les habitants du territoire ne se sentent pas laissés pour compte!

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales