Les préfets ne nuanceront plus d'office les listes des communes de - de 9000 habitants

A l’Assemblée nationale cet après midi, questions au gouvernement sur le « nuançage», étiquette attribuée par les préfets aux listes candidates aux élections municipales.

Le ministre de l’intérieur a décidé d’en finir avec cette tradition du nuançage dans les communes au nombre d’habitants inférieur à 9 000, comme le demandait l’association des Maires ruraux.

Beaucoup de candidats ne se retrouvaient pas dans la couleur politique qui leur était attribuée ou ne souhaitaient pas l’afficher privilégiant l’intérêt général et l’engagement citoyen. Les listes des petites communes sont souvent apolitiques et les électeurs votent d’abord pour des personnes plutôt que pour un parti.

Chaque candidat, quelle que soit la taille de sa commune, pourra, comme à chaque élection, décider de son étiquette politique.

❌Les préfets ne nuanceront plus d'office les listes des communes de - de 9000 habitants. C'était une demande forte des élus locaux.

Articles récents
Archives