Débat autour de la réforme de l'audiovisuel

A l’Assemblée nationale nous interrogeons madame Delphine Ernotte dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel présentée fin 2019 par le gouvernement, qui sera discutée par le Parlement en avril.

Cette loi prévoit de regrouper les principales entreprises de l’audiovisuel public : France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (maison mère de RFI et France 24) et l’Institut national de l’audiovisuel (INA) au sein d'une société commune France Média. Celle-ci pourra s'appuyer sur un bilan particulièrement riche, marqué par la création de la chaîne franceinfo, avec des audiences en hausse (près de 29% de part de marché en 2019), un redressement des comptes du groupe, de nouvelles plateformes numériques (Lumni, Okoo) et Salto, la future plateforme commune à France Télévisions, TF1 et M6, qui doit être bientôt lancée.

Dans un univers fragmenté et concurrentiel, c’est la sauvegarde du service public de l’information qui est en jeu. Pour faire face à l’arrivée massive du numérique, une alliance européenne des métiers de l’édition est nécessaire avec la prise en compte de ARTE tout en veillant à conforter la place des chaînes régionales pour garder une plus grande proximité avec les téléspectateurs.

Delphine Ernotte nous a rassurés sur ce sujet comme sur les droits sportifs qui sont sécurisés, notamment le tour de France et les JO auxquels notre département est particulièrement attaché.

La création et la production audiovisuelle française seront protégées. L’accès à la culture est aussi un enjeu de taille. Le divertissement peut être culturel et intéresser fortement la jeunesse.

Pour contrer les plateformes de films et de séries à la demande, à l’image de Netflix ou d’Amazon prime, le projet de loi mettra fin à l’interdiction pour les chaînes de diffuser des films certains jours et soirs.

Je veillerai avec mes collègues de la majorité à ce que ce projet de loi permette au secteur audiovisuel, qui connaît de fortes mutations, de réaffirmer la souveraineté culturelle de la France à l'ère du numérique.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales