Hommage à Auguste Lagrange à Vernantois

A Vernantois, ce samedi, à l’invitation de Madame le Maire Monique Pyon, nous avons rendu hommage à Auguste Lagrange mort pour la France le 23 février 1919. Il laissait deux enfants, l’un de 4 ans et l’autre de six mois.


Sa femme ne lui survécut que quelques années. Les deux orphelins devinrent pupilles de la Nation. Adultes, ils ont intégré la gendarmerie et rejoint la Résistance. L’ainé, Louis, fut abattu par les nazis, laissant lui aussi une femme et deux enfants.

Une promotion de l’école nationale de la gendarmerie de Tulle porte son nom.

Le père et le fils, morts pour la patrie à 25 ans d’intervalle, reposent en paix dans le joli écrin de verdure du cimetière de Vernantois.

En présence de leur proches, des Anciens Combattants, de la Gendarmerie du Jura, du Souvenir Français Albert Wolff des Diables bleus Robert Feuvrier nous nous sommes souvenus de l’immense sacrifice de cette famille en nous recueillant sur leur tombe

Articles récents
Archives