Loi de finances 2020, amendement en faveur des petites et moyennes entreprises du bâtiment

Dans l’hémicycle, ce soir, en examen de la loi de finances 2020.

Je défends un amendement en faveur des petites et moyennes entreprises du bâtiment et du BTP, pour qu’elles bénéficient comme les entreprises industrielles du sur-amortissement, c’est à dire d’un avantage fiscal exceptionnel en déduisant 60% du prix d’acquisition de véhicules et matériels de remplacement.


L’évolution du régime du gazole non routier est préjudiciable aux petites et moyennes entreprises. Elles ont besoin d’être soutenues et accompagnées dans la transition énergétique

Articles récents
Archives