Visite de la cimenterie EQIOM

Visite de la cimenterie EQIOM à Rochefort, une entreprise qui produit 430 000 tonnes de ciment par an et qui développe une écologie industrielle et territoriale.


Depuis de nombreuses années elle a recours aux combustibles alternatifs de proximité, elle offre des solutions de traitement et de valorisation de leurs déchets aux industriels, aux professionnels de l’Environnement ainsi qu’aux collectivités.

Intégrés au processus de fabrication du ciment, les déchets ( 45 000 tonnes traitées par an) constitués de solvants, pneumatiques, huiles usagées, eaux polluées, farines animales... sont transformés en source d’énergie et en matières recyclées qui deviennent des constituants du ciment.

L’unité de pyrolyse de Rochefort permet la valorisation des boues polluées et par la production de CSR(combustibles solides de récupération) et de fluff, celle des déchets non recyclables voués à l’enfouissement ou à l’incinération.

Le fluff est un combustible retraité constitué de déchets solides non broyés en grande partie de type plastique mais aussi de papier, carton, bois, textile, non recyclables.

Alors que l’incinération engendre de la toxicité avec de nouveaux rejets de polluants dans l’air, l’eau et les sols, le processus cimenterie ne génère aucun déchet ultime : pas de déchets de déchets.


Avec cette garantie de sécurité et de traçabilité les cimenteries peuvent jouer un rôle intéressant d'usines à recycler tout ce dont les déchetteries traditionnelles ne veulent pas.

Comme le prévoit la loi économie circulaire portée par Brune Poirson des systèmes incitatifs et vertueux doivent être mis en place pour éviter l’enfouissement, encore trop couramment pratiqué en particulier celui de déchets à pouvoir énergétique. (28% des tonnages des déchets partent en enfouissement bien qu'ils soient en grande partie valorisables, que ce soit sous forme de matière ou d'énergie.) Dans le Jura le centre de stockage d’une superficie de 25 ha d’enfouissement se situe à Courlaoux- les Repots. Au niveau national, la réduction de l’enfouissement et la substitution des énergies fossiles par la biomasse est une priorité.

Alors que s’amassent des stocks monstrueux de déchets bois issus du bâtiment, des palettes, meubles et autres poteaux ou traverses traités chimiquement dont on ne sait que faire, comme à Ruffey sur Seille, utiliser ces refus de tri comme approvisionnement énergétique des cimenteries est une solution que préconisait #Ademe en 2018 ( engagement pour la croissance verte relatif à la valorisation des déchets nous en cimenterie)

La cimenterie #EQUIOM a la volonté de s’inscrire dans la démarche de l’économie circulaire et de circuits courts créateurs de richesse et d’emplois pour le territoire.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales