Examen de la loi d’orientation des mobilités

Dans l’hémicycle, cette nuit, l’examen de la loi d’orientation des mobilités se poursuit.


J’insiste sur la nécessité de garantir une place assise à chaque enfant dans les bus ou autocars de transports scolaires. Il arrive encore que des écoliers ou collégiens voyagent debout.


On ne peut gérer le transport scolaire comme une ligne classique. Aucune situation « exceptionnelle » ou « ponctuelle » ne peut être admise à l’heure où l’on mène de nombreuses campagnes pour que les jeunes attachent leur ceinture dans les bus!

Articles récents
Archives