Deux héros morts pour la France



Hommage et profonde reconnaissance à nos deux héros, soldats d’élite, tués par les terroristes. Ils sont morts pour la France et pour notre drapeau.

Ils ont donné leur vie pour en sauver d'autres.

A 33 ans, Cédric de Pierrepont était chef de groupe commando. Âge de 28 ans, Alain Bertoncello appartenait aussi au même commando Hubert, considéré comme le plus prestigieux des groupes militaires et comme l’unité de forces spéciales la plus sélective de toute l’Armée française.

Tous deux ont été tués lors de l'opération qui a permis la libération d'otages au Burkina Faso, jeudi 9 mai.

« Ils n'ont pas tremblé, ils n'ont pas hésité une seconde face aux ravisseurs terroristes. Ils ont protégé les otages au prix de leur propre vie", a salué la ministre des Armées, Florence Parly.


La nation entière est en deuil et pleure ses deux enfants morts au champ d’honneur.

Nos pensées respectueuses accompagnent leurs familles et leurs proches.


Dans cette cruelle épreuve elles accompagnent aussi tous leurs frères d’armes avec une pensée particulière pour les combattants-mécaniciens du #6RMAT de Besançon, déployés depuis des années au Sahel et toujours en pointe au cœur des combats OPEX et de la mobilisation de la force antijihadiste française.


Le Président de la République présidera aux Invalides la cérémonie d’hommage national qui leur sera rendu mardi.

Articles récents
Archives