Assemblée générale de l’ADMR à Sellières.

Les associations d’aide et de soins à domicile sont les forces vives de la solidarité et de l’entraide dans les territoires ruraux.

C’est grâce à l'engagement dévoué des équipes de salariées et des bénévoles que les personnes fragilisées par l’âge ou la dépendance peuvent vieillir chez elles avec toute la sollicitude qui leur est dûe. La population vieillit et l’activité progresse encore cette année, malgré les difficultés à recruter.

La revalorisation des métiers du grand âge est indispensable à la pérennité du service rendu aux personnes âgées et à la généralisation d’un accompagnement bientraitant.


Pour répondre à ces attentes extrêmement fortes, témoignant d’une angoisse manifeste et profonde des citoyens à l’égard de la perte de leur autonomie et de celles de leurs proches, la ministre de la santé a lancé une grande consultation qui a duré six mois. L’ensemble des parties prenantes y a été associé : des personnes âgées et leurs familles, des associations, des professionnels de santé, des experts, des élus, à travers des ateliers à l’échelle nationale et locale, des entretiens et une plateforme de consultation en ligne qui a permis de recueillir 415 000 contributions.

Des conclusions et des propositions en ont été tirées.

Face à un défi de cette ampleur, c’est le rôle du Gouvernement d’agir pour préparer l’avenir.

C’est une réforme devant laquelle tous les gouvernements précédents ont reculé en raison de son coût, mais qu’on ne peut plus repousser.

Conformément à l’horizon fixé par le Président de la République, la ministre des Solidarités et de la Santé proposera une réforme qui passera par la création d’une couverture publique du risque de perte d’autonomie lié au grand âge financée, avec 3 priorités :

La reconnaissance des métiers du grand âge ;

La baisse du reste à charge de nos concitoyens en établissement ;

L’augmentation de la qualité des prises en charge et de la prévention de la perte d’autonomie.

Un projet de loi sera présenté en conseil des ministres à l’automne et vous pouvez compter sur ma pleine implication sur ce sujet.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales