Rencontre avec M. Jean Martin délégué national de la fédération de la plasturgie



J’ai reçu aujourd’hui Monsieur Jean Martin délégué national de la fédération de la plasturgie et des composites pour échanger sur les lois en cours d’examen et celle à venir qui portera sur la feuille de route pour l’économie circulaire de Brune Poirson.

Les plastiques sont devenus omniprésents dans notre vie quotidienne, en raison de leur bas prix et de leurs fonctionnalités multiples et inégalées. Les progrès de ces dernières décennies n’auraient pas été possibles sans ces matériaux qui sont indispensables dans des secteurs tels que l’industrie, le transport, l’alimentation, la médecine, la pharmacie, les télécommunications ou l’agriculture. Ne l’oublions pas !

L’industrie du plastique c’est aussi beaucoup de richesses créées dans nos territoires, c’est 5000 entreprises , 230 000 emplois. Mais la plasturgie doit faire face à de très importantes mutations qui sont plus d’ordre environnemental et réglementaire que d’ordre technologique.

A l’image de Herblast Jura, entreprise en pointe, qui a beaucoup investi, la nouvelle économie des plastiques propose des pistes audacieuses pour un système viable : une économie vertueuse en matière d’environnement et de développement durable qui passe par la maîtrise de l'ensemble du cycle de vie du produit, de la conception au recyclage.


Le secteur de la plasturgie emballages est exemplaire dans le respect des normes européennes. Par exemple Herblast Jura est certifiée ISO 9001, et ses produits répondent aux exigences des certificats alimentaires BRC Packaging.

Ces industriels devront être écoutés, accompagnés et associés aux décisions à venir que ce soit pour la mise en œuvre de la loi EGALIM ou la création de nouvelles filières REP (responsabilité élargie du producteur, et éco-contribution)

Articles récents
Archives