Ma question à Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires


Le 29 janvier 2019, Madame Danielle Brulebois, députée de la 1ère circonscription du Jura, a interrogé Madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, au sujet de la création de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et de la transition numérique au sein des zones rurales.

Retrouvez, ci-dessous, l'intervention de Danielle Brulebois, députée du Jura :

Madame la Ministre,

Je salue la naissance de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) « Elle va donner les moyens de sauter dans l’avenir » comme nous l’a dit la rapporteur, Yolaine de Courson.

Mais l’avenir c’est la transition numérique. Jusque-là, c’est l’agence du numérique qui avait pour mission de préparer l’ensemble de la société française à la révolution numérique.

Son absorption par l’ANCT interroge tant elle est identifiée et impliquée dans nos territoires ruraux dans de nombreux réseaux d’initiative publique (RIP), dans la French tech, le développement du haut et très haut débit, ou encore, le déploiement de la 4G.

Pouvez-vous nous garantir le maintien de ses ressources, et des intelligences ? Comment ne pas décourager les équipes alors qu’un nouveau directeur a été nommé en décembre 2018 ?

Articles récents
Archives