Intervention lors du compte-rendu de la conférence sur le climat "COP24"


Le mercredi 19 décembre 2018, j'ai posé une question lors du compte-rendu du déplacement à la COP24 d'une délégation de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Cette conférence annuelle pour la lutte contre le réchauffement climatique a eu lieu, du 2 au 14 décembre, à Katowice, en Pologne.

Retrouvez, ci-après, le texte de mon intervention :

Madame la Présidente,

Cher(e)s collègues,

Je partage les différents avis et approches qui ont été exprimés. Il nous faut absolument consommer moins alors que nous sommes actuellement dans une société qui nous incite à toujours consommer plus. Particulièrement, dans les médias où nous voyons de nombreuses publicités sur les voitures, toute la journée, alors que l'on nous dit qu'il faut limiter les déplacements. Il serait également important de souligner que le progrès scientifique et technologique ne permet plus réellement d'assurer l'avenir, cela est assez déprimant, il faut en tenir compte.

Vous avez dit que le lien entre l'économie et l'écologie allait devenir prédominant. Alors que les Etats s'engagent actuellement pour le climat, comme le soulignait Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, comment les Etats vont-ils créer du lien entre le climat et le commerce international ? Comment peut-on concilier les accords commerciaux avec les enjeux environnementaux ? Est-ce-que l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est prête à prendre en considération les accords du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) ?

Articles récents
Archives