Communiqué de presse pour la défense des liaisons ferroviaires jurassiennes

COMMUNIQUE DE PRESSE


Madame Danielle Brulebois, députée du Jura, regrette de n’avoir pu participer à la manifestation en gare de Lons- le-Saunier cet après midi.

Elle s’associe aux élus et aux usagers pour la défense des liaisons ferroviaires jurassiennes.

Lorsqu’elle a été informée de la suspension de la ligne TGV Strasbourg-Marseille via Lons -le- Saunier, du fait de travaux de rénovation de la gare de Lyon Part Dieu, elle a aussitôt interpellé le directeur régional de la SNCF Bourgogne-Franche Comté Eric Cinotti et la Ministre des Transports, Elisabeth Borne.

À plusieurs reprises et associant à sa démarche son collègue député de l’Ain Stéphane Trompille puisque Bourg en Bresse est concerné, elle a demandé la réunion d’un Comité de suivi et des mesures compensatoires.

Dans l’immédiat il a été obtenu que des dessertes de remplacement en TER soient mises en place via Bourg en Bresse, elles seront prises en charge financièrement entièrement par la SNCF à partir de décembre 2018 et pour toute l’année 2019.

Il est évident que cette solution ne peut être que provisoire pour les Jurassiens puisqu’elle implique des changements et des temps d’attente en gare de Besançon et de Bourg en Bresse.

Danielle Brulebois soutient complètement la motion du Maire et du conseil municipal de Lons- le-Saunier, relative à la suppression du TGV Strasbourg Marseille via la ville préfecture.

Elle ne manquera pas de faire remonter à nouveau tous les mécontentements à la Ministre.

Elle doit la rencontrer prochainement pour obtenir des réponses précises à ce sujet et sur la modernisation de la ligne du Revermont, prévue au dernier contrat de plan Etat-Région.

Elle lui rappellera combien le développement des liaisons ferroviaires jurassiennes est nécessaire dans le contexte actuel de réduction d’utilisation de la voiture et pour le développement du département.

Au départ de Lons-le-Saunier, les liaisons vers Bourg et Lyon sont très insuffisantes en particulier tôt le matin et le soir pour ceux qui y vont travailler ou étudier.

Danielle Brulebois reste très mobilisée avec tous les autres élus et les associations d’usagers pour obtenir la garantie d’un rétablissement du TGV Strasbourg - Marseille à l’issue des travaux de la Gare de Lyon Part Dieu.

Crédit photo le Progrès du Jura

Articles récents
Archives