Au cœur de l'histoire des Gaules avec Franck Ferrand dans le Jura

Au cœur de l'histoire des Gaules vendredi dernier, ou plutôt de la protohistoire jurassienne, au Conseil départemental où Franck Ferrand, journaliste historien, a donné une conférence très suivie .

Mais plus question de prononcer le mot Alésia, la hache de guerre de clochers est enterrée.

La bataille de l'Alésia bourguignonne contre l’Alésia jurassienne n'est plus le sujet.

Il s'agit maintenant de se concentrer sur l'étude Lidar, système de télédétection par laser qui révèle sur l' éperon de Cornu la présence d'un immense oppidum dix fois plus grand que celui de Bourgogne et de son enceinte cyclopéenne qui serait quatre fois plus importante que celle de Mycènes en Grèce. Unique en Europe !

Encore faudra-t-il coupler les découvertes de Lidar avec des fouilles et des prospections géophysiques.


Là où certains yeux ne voyaient que tas de pierres, vieux murs de limites des parcelles agricoles, il faut donc imaginer maintenant très sérieusement l'enceinte cyclopéenne et les édifices cultuels protoceltiques d'une très grande ville, d'un foyer religieux métropole de la Celtique. De là à établir le lien avec l’Alésia des Mandubiens, il n' est pas encore question de franchir le pas.


Localiser une fois pour toute un des épisodes fondateurs de notre histoire, le situer au bon endroit permettrait de mieux le connaître et surtout de reconnaître à Chaux des Crotenay l'existence de ruines protohistoriques très rares et donc de prendre des arrêtés pour les protéger de leur inexorable dégradation.


Des découvertes majeures se multiplient grâce aux nouvelles technologies, en particulier celle de l'imagerie archéologique Lidar.

Les nouvelles données marqueront - elles un tournant dans l’histoire des Gaules en associant définitivement le Jura à la célèbre défaite de Versingetorix, c'est bien là qu'est toute la question.

Articles récents
Archives