Débat autour du service national universel

Dans l’hémicycle ce soir nous poursuivons l’examen du projet de loi de réforme constitutionnelle. Nous venons de voter l’inscription du service national universel dans le domaine de la loi afin d’en permettre la mise en œuvre.

Il ne s’agit pas de refaire ce qui existait par le passé, mais d’instituer un nouveau service national obligatoire, universel, avec des modalités modernes. Il permettra de répondre aux exigences contemporaines en ce qui concerne la jeunesse, dans l’objectif d’une pleine cohésion et d’une entière intégration civique de toute une classe d’âge.


Ce moment de rencontre entre la jeunesse de notre pays et la nation permettra demain à tous les jeunes de faire l’expérience concrète de l’engagement au service de leur pays, sous un angle civil ou militaire.


Seul un service obligatoire pour tous, filles et garçons, peut y répondre.

Articles récents
Archives