Congrès de Versailles : construire l’État providence du 21ème siècle !

Devant le Congrès réuni à Versailles le Président de la République rend compte des réformes engagées, présente le calendrier de celles à venir.


Le Président de la République a prononcé un discours empreint d’humilité : « Je sais que je ne peux pas tout, je sais que je ne réussis pas tout. Mais mon devoir est d’essayer ». Pour la France et pour les Français, le Président de la République a le devoir de viser haut.


Le projet français, c’est « construire l’État providence du 21ème siècle, en créant davantage, en protégeant mieux, en s’appuyant sur les mêmes droits et les mêmes devoirs pour tous. »

L'éducation est « le combat de notre siècle » pour permettre ensuite l'émancipation par le travail.

« Je n’ai rien oublié du choix que la France a fait il y a une année. Et je n’ai rien oublié des peurs et des colères, accumulées pendant des années, qui ont conduit notre pays à ce choix. Elles n'ont pas disparu en une année. »

Le Président de la République a annoncé un plan pauvreté pour septembre. Il a promis outre la redistribution classique", mais de faire de "nos concitoyens qui vivent dans la pauvreté des acteurs de leur vie, pour non pas vivre mieux, mais sortir définitivement de la pauvreté".


Il a également annoncé un plan d'actions pour la dépendance, soulignant la détresse des proches comme des personnels soignants . "Il nous faut construire la prise en charge de ce nouveau risque social". Il a annoncé une loi en 2019.


Le Président de la République maintient un cap clair : faire de la France une puissance du 21 ème siècle. « Notre seule idéologie c’est la grandeur de la France »

Articles récents
Archives