Rencontre avec les salariés de Prodessa



J’ai reçu plusieurs représentantes des salariés de l’association Prodessa pour un entretien sur l’accompagnement des personnes âgées à domicile et les conditions de travail dans les services à la personne .






La pénibilité, le travail fragmenté, le temps partiel, les contraintes psychologiques et les responsabilités liées à la prise en charge de pathologies de plus en plus lourdes sont autant de risques d’épuisement professionnel.

Conjuguant tâches ménagères et véritable travail social les métiers de l’aide à domicile demandent des compétences et des qualités humaines qui ne sont pas assez reconnues. Nous avons évoqué la nécessaire revalorisation des conditions salariales, des indemnités kilométriques , le besoin de reconnaissance, le manque de personnel et les difficultés de recrutement dans ce secteur d’activité.

Bien qu’il soit éprouvant physiquement et psychologiquement les représentantes des salariés de Prodessa aiment leur beau métier, très humain et si utile à la société. Vieillir à domicile, est le souhait de la grande majorité des personnes âgées.

Le placement non voulu en établissement pour personnes âgées est ressenti comme une mise à l’écart, comme une exclusion. Il faut donc renforcer l’aide à domicile avec des personnels formés et valorisés.

La société doit aujourd’hui se saisir de cette thématique comme l’a rappelé Agnès Buzyn lors de la présentation de sa feuille de route pour relever le défi du vieillissement à court et moyen terme.

100 millions d’€ seront consacrés en 2019 et 2020 à la refonte du mode de financement de l’aide à domicile pour améliorer la qualité des services, les rendre accessibles à tous et recruter du personnel. Je serai particulièrement vigilante à la déclinaison concrète de cette annonce dans notre département du Jura.


La qualité de vie des personnes âgées, l’accompagnement de la perte d’autonomie et son financement sont des sujets structurants qui engagent l’avenir. C’est la raison pour laquelle la ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé le lancement d’un débat associant l’ensemble des acteurs et des citoyens pour aboutir à des propositions début 2019. La concertation et le débat public seront organisés aux niveaux national et territorial et je m’y associerai.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

Danielle

Députée du Jura

BRULEBOIS

Nous restons à votre disposition et à votre écoute aux numéros suivants: portables professionnels. 

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 06 80 81 19 95 : 
 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 au 07 88 98 89 47 : 
 

Vous pouvez aussi adresser des courriels à l'adresse suivantes : danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr
 

PERMANENCE EN CIRCONSCRIPTION

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

22 Rue des Ecoles

39 000 LONS-LE-SAUNIER

Secrétariat : 03.84.24.74.95

 

Lundi / Mardi :

09h/12h - 14h/18h

Mercredi : 14h/18h

Jeudi : 09h/12h - 14h/18h

Vendredi : 09h/12h

PERMANENCE A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Madame Danielle BRULEBOIS

Députée du Jura

Assemblée Nationale

126 rue de l'Université 

75 355 Paris 07 SP

Secrétariat : 01.40.63.69.09

 

Mon équipe de collaborateurs

Michaël MIEL-MARGERETTA

Collaborateur parlementaire Jura

Marianne CHAMBARD

Collaboratrice parlementaire Jura

Nathalie CORON-FORMENTEL

Collaboratrice parlementaire Jura

Please reload

© daniellebrulebois ** 2017 ** / Mentions légales