Loi de programmation militaire : conférence avec le colonel Montfrin au conseil départemental du Jur

La loi de programmation militaire 2019-2025 a été adoptée à une large majorité. C’est la remontée en puissance des capacités militaires de la France, et donc de son influence dans le monde.


Un effort important sera porté sur certains équipements pour lesquels il y avait un manque criant. C'est ce qu’affirmait le Colonel Montfrin vendredi dernier au Conseil départemental, après sa conférence sur ses missions au Mali.


Cette loi comporte 4 axes :


- Améliorer la vie et le fonctionnement des armées et la vie des soldats et de leurs proches avec un effort particulier sur les conditions d’entrainement et une facilitation de la vie du conjoint.


- Moderniser et renouveler le matériel vieillissant, ainsi que les infrastructures.


- Garantir notre autonomie tout en construisant une autonomie stratégique européenne, en faisant de notre armée une référence.


- Soutenir l’innovation pour faire face aux défis de demain (cyber, numérisation, espace), en portant à 2 milliards d’euros le budget dédié aux études et à la recherche.


Ce projet de projet de loi de programmation militaire confirme l’engagement du président de la République de porter le budget de la défense à 2% du PIB d’ici 2025.


Il vise à répondre aux défis du monde actuel: dans un environnement stratégique instable, avec la persistance de la menace terroriste, avec des conflits plus durs et plus imprévisibles, des adversaires mieux équipés et l’émergence de nouveaux défis numériques, la France a besoin de moyens lui permettant de remplir durablement ses missions.

Articles récents
Archives